Le bitcoin peut-il être comparé à l’or ?

bitcoin-image

On s’éloigne de l’introduction générale du premier article avec un sujet bien plus restreint : le bitcoin et l’or !

En préambule, peut-on étendre cette comparaison aux autres crypto-monnaies ? A priori, non. En effet, rappelez-vous que l’émission de bitcoin est limitée à 21 millions. Or, c’est bien cette rareté qui est l’argument principal de cette comparaison. Nous n’évoquerons donc que le bitcoin.

Si la similitude entre les deux n’est pas nouvelle, elle s’est amplifiée ces derniers mois en raison de la valeur de la crypto-monnaie qui a dépassé celle de l’once d’or.

L’or, c’est LA valeur refuge par excellence. Valeur d’échange pour tous, le métal précieux est un abri en temps de crise et une sûreté à tout moment car l’or est considéré comme un placement sûr. Alors pourquoi ces récents articles sur le bitcoin comme nouvel eldorado ? Peut-on comparer ces deux valeurs qui semblent totalement antinomiques ? Début de réponse dans cet article.

L’or et le bitcoin, des valeurs à quantités limitées

L’or et le bitcoin ne sont pas des valeurs infinies : l’or est une matière première dont les ressources s’épuisent au fur et à mesure des découvertes, le bitcoin est limité à une quantité de 21 millions. C’est une caractéristique fondamentale car ce qui est rare est toujours cher et recherché. C’est le principal rapprochement que l’on puisse faire entre l’or et le bitcoin, ce qui a des conséquences sur l’investissement que l’on y consacre.

La volatilité du bitcoin face à la prétendue stabilité de l’or

S’il semble y avoir une différence entre les deux, c’est bien celle-ci. Tandis que la valeur de l’or est en général stable, celle du bitcoin embrasse plutôt la courbe d’un cheval de rodéo.

La volatilité mesure l’écart de prix d’un certain instrument financier dans un délai imparti. Ainsi, un instrument hautement volatile est un instrument risqué.

Aujourd’hui, le bitcoin rebute bon nombre de personnes en raison de cette incertitude permanente quant à sa valeur. Même un partisan des crypto-monnaies comme moi est obligé de le reconnaître, le bitcoin n’est pas vraiment une valeur sûre pour y placer ses billes, du moins au regard de la définition que l’on donne à cette dernière. -10 % le lundi et + 12 % le mardi ne choquera pas un « cryptomane ». Les premières semaines de 2018 n’ont d’ailleurs pas été de tout repos… Une chute assez lourde, loin d’être la première dans notre univers, mais qui aura été la première vécue par le bitcoin médiatique.

Au contraire, l’or est réputée pour une stabilité et une assurance de placement sans grand danger, bien que le métal soit soumis aux fluctuations du marché. Cette croyance universelle n’est pourtant pas clairement établie.

L’instabilité avérée de l’or depuis 2011 

Le métal jaune a perdu de sa superbe depuis plusieurs années. En cause, de nombreux mini-krachs qui ont fait chuter brutalement le cours de l’once. Cette dernière était montée à plus de 1800 dollars en 2011, sommet qu’elle n’a jamais retrouvé depuis. Les années 2011 et surtout 2013 ont été particulièrement néfastes pour les matières premières. Malgré son statut de valeur sûre, l’or n’a pas résisté et a sombré en perdant jusqu’à 40 % de sa valeur.

Depuis 2016, le cours de l’once d’or remonte mais, au moment où j’écris ces lignes (février 2018), stagne autour 1300 dollars.

L’or n’est donc pas forcément plus sûr que le bitcoin aujourd’hui et la comparaison n’est pas aussi loufoque qu’elle en a l’air.

Le bitcoin comme substitut potentiel de l’or

J’ai déjà cité un article plus haut mais il y en a bien d’autres. Par exemple, celui-ci ou encore celui-là. Pour de nombreux spécialistes, le bitcoin tient aisément la comparaison avec l’or. Ainsi, mis à part sa volatilité extrême, le bitcoin peut être une alternative crédible.

Pour certains, la valeur du bitcoin va même exploser tandis que celle de l’or va, au contraire, stagner. Il deviendrait alors un investissement plus intéressant et c’est probablement l’une des raisons pour lesquelles les investisseurs ont aujourd’hui plutôt tendance à se tourner vers les crypto-monnaies bien que je reste toujours sceptique sur un bitcoin à 100 000 dollars ou plus. Cette situation prête à discussion et surtout à un article plus détaillé.

Dans le premier des deux articles que je cite dans ce paragraphe, l’auteur estime qu’il serait judicieux se tourner, à la fois, vers le bitcoin et l’or car les deux auraient une fonction différente. Tandis que l’or serait une épargne (savings accounts), le bitcoin serait une sorte de compte courant (checking account) que l’on pourrait utiliser pour nos dépenses quotidiennes. Si le principe me semble intéressant, cette réflexion est aujourd’hui proche de l’utopie (voir par exemple le défi compliqué d’un internaute tentant de vivre 30 jours seulement avec des bitcoins). Certes, l’auteur parle au conditionnel mais l’hypothèse d’un compte courant en bitcoin n’est pas pour demain pour de multiples raisons. Pour moi, elle reste donc plutôt un placement à risque, comme peut l’être l’or.

Alors, le bitcoin, c’est comme l’or ?

Dans un sens, oui. L’or n’est plus une valeur OVNI non soumise aux fluctuations du marché et le bitcoin a vu son extrême volatilité se réduire (un peu…). Le bitcoin est un placement risqué mais un placement à long terme voire à très long terme. Il est bien entendu possible de se servir du bitcoin comme d’une monnaie mais il faut batailler pour trouver des commerçants les acceptant. En outre, les frais de transaction n’incitent pas à payer en bitcoins. Et l’or dans tout ça ? L’or peut aussi être échangé en devise… comme finalement peut l’être le bitcoin tant qu’il n’est pas une monnaie facilement utilisable.

Pour autant, à long terme, je prends le risque de dire que non. L’or est et restera seulement une matière première. Le système de l’étalon-or a disparu en 1971 et le métal jaune reste donc enfermé dans une optique de placement financier. Au contraire, le bitcoin a vocation à quitter ce statut de placement financier, statut forcé en raison de sa confidentialité, pour celui de monnaie d’échange. Le bitcoin et l’or ont donc des destinées différentes.

Je vois surtout de nombreux articles, majoritairement en français, dénigrant sans cesse les crypto-monnaies, et le bitcoin en particulier. Une monnaie usitée par les trafiquants, les activités terroristes et bien d’autres noms ronflants alors que ces transactions représenteraient à peine 6 % du total. Lorsque la comparaison avec l’or est avancée, ces mêmes articles, souvent de presse généraliste, n’évoquent même pas la dégringolade subie par l’or depuis 2013 en le considérant toujours comme une valeur tranquille.

C’est pour cela que le sujet mériterait un article bien plus détaillé, et que je m’engage à rédiger rapidement, car j’ai passé bien trop vite certains points. Pour ceux qui sont intéressés, il existe de nombreux billets sur internet traitant du sujet. Évitez la presse généraliste et, si vous lisez l’anglais, c’est mieux, les articles sont de meilleure qualité (ou bien cette vidéo très intuitive, en anglais).

2 comments

  1. Davidlegrand50 Reply

    Merci pour cet article comparatif entre l’or et le bitcoin. La rareté de ces valeurs est leur véritable point commun. L’or est certes une valeur refuge par excellence étant donné sa stabilité, mais le bitcoin n’en reste pas moins malgré sa volatilité. De plus, tout comme le bitcoin, le marché de l’or fait face à des fluctuations. À mon humble avis, le bitcoin peut bel et bien être comparé à l’or. Quoi qu’il en soit, je continuerais à investir dans cette crypto monnaie comme je l’ai fais il y a près de deux ans aujourd’hui dans le site btimarket.

    • Benjamin Post authorReply

      Merci David pour votre message 🙂 Le Bitcoin est quand même un peu plus volatile que l’or actuellement ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *