Conservation des crypto-monnaies : comment bien les sécuriser ?

bitcoin-storage

L’actualité des crypto-monnaies est régulièrement mise en vedette pour les piratages. Ces derniers sont malheureusement très nombreux. Les premières victimes sont les investisseurs et les plateformes auxquelles ils avaient accordé leur confiance. Les raisons de ces piratages sont multiples, la plus courante étant des plus classiques. Un manque de sécurisation dans l’accès à la plateforme et des failles exploitées par les voleurs.

Pourtant, la sécurisation des crypto-monnaies est aussi, si ce n’est plus, importante que la compréhension et l’échange. En effet, sans avoir la moindre idée sur les pratiques pour bien sécuriser vos crypto, vous risquez de tout perdre ! Or, l’avantage des Bitcoin et consorts est aussi son défaut : libéré du système financier mondial, l’échange de crypto-monnaies n’apporte aucune garantie de retour en cas de fraude. Autrement dit, n’espérez pas retrouver vos 10 BTC volés. Ils sont définitivement partis et vous n’aurez plus que vos yeux pour pleurer…

Les méthodes pour bien sécuriser ses crypto-monnaies ne sont pas nombreuses mais elles sont efficaces ! En résumé, l’objectif est de vous éloigner le plus possible de l’intervention d’un tiers.

Il existe 3 méthodes de conservation des cryptos : la plateforme d’échange, les applis mobiles ou bureau, le portefeuille numérique que nous appellerons e-wallet. Une analogie un peu imaginée peut vous aider à distinguer les trois. La plateforme d’échange, c’est la location d’un appartement meublé. L’appli, c’est la location vide. Le e-wallet, c’est être propriétaire de l’appartement. La différence se fait au niveau des possibilités qui vous sont offertes. Résumons-les simplement dans ce petit article.

En préambule, les puristes diront probablement qu’il n’y a pas que 3 méthodes ou que, parmi ces méthodes, on pourrait les subdiviser un peu plus. J’ai préféré choisir la simplicité.

Méthode 1 : la conservation des crypto-monnaies sur la plateforme d’échange

C’est le moyen de conservation le plus simple et probablement le plus utilisé. Les crypto-monnaies sont laissées sur les plateformes d’échanges (Kraken, Coinbase, Bithumb…) au lieu d’être stockées sur une appli ou un e-wallet.

Le grand avantage, c’est qu’elles sont disponibles à tout moment en vue d’un éventuel trading. En outre, elles peuvent être transférées en toute simplicité sur votre compte bancaire après avoir été converties en euros (attention à la fiscalité…). Cette méthode évite aussi les frais de transaction qui peuvent se multiplier si vous transférez régulièrement entre votre plateforme et votre support personnel.

Néanmoins, ce serait trop beau si l’on pouvait se contenter de cette simplicité. En effet, d’une part, vous accordez votre confiance absolue en votre plateforme. Celle-ci conserve vos crypto et détient votre clé privée. Autrement dit, vous n’avez aucune autre possibilité que celle d’échanger vos cryptos contre d’autres cryptos ou des devises traditionnelles, et de les transférer sur votre compte bancaire ou un support de conservation. C’est l’essentiel me direz-vous… 🙂

Surtout, une plateforme reste un serveur internet, qui peut donc faire l’objet d’un piratage entraînant la perte de vos crypto-monnaies. Ceci est arrivé à maintes reprises et arrivera encore. Si vos cryptos sont volées, vous n’avez, je le rappelle, aucun moyen de les récupérer…

Conclusion
  • Avantages : simplicité, facilité pour faire du trading, pas besoin de connaissances techniques
  • Inconvénients : pas de clé privée à votre disposition, risque réel de piratage

Méthode 2 :  la conservation sur une application mobile ou de bureau

Elles sont nombreuses mais je n’évoquerai que les plus connues et parmi les plus sûres : Mycelium et Electrum. Après Ethereum, le monde de la blockchain aime décidément le latin… Plus sérieusement, j’ai aussi souhaité présenter ces deux applis car elles n’ont pas réellement les mêmes finalités.

Ces applis mobiles ou de bureau sont des sortes de porte-monnaies (wallets) totalement dématérialisés et destinés à la conservation des crypto-monnaies. Pour tenter une analogie grossière avec les devises classiques, il s’agit d’un compte en banque personnel pour vos crypto-monnaies.

Surtout, une appli permet de payer directement un commerçant en crypto-monnaie, ce qu’il est impossible de faire avec une plateforme d’échange.

Mycelium

Réservée aux smartphones, l’appli Mycelium fut développée en Autriche et est l’une des plus utilisées.

Votre porte-feuille fonctionne véritablement comme un compte bancaire et une carte bancaire. En tant que compte, il permet de conserver vos crypto-monnaies. Comme carte, il peut permettre d’envoyer des crypto, d’en recevoir et même de payer un commerçant grâce au QR Code. L’appli mobile est même la seule méthode qui vous permet de payer en crypto-monnaie un commerçant à l’extérieur de votre domicile sans avoir besoin de noter votre clé publique quelque part.

En parlant de clé, Mycelium vous permet également de conserver votre clé privée, une suite de 12 mots, pour récupérer vos fonds en cas de perte du téléphone.

Je ne vais pas détailler les autres caractéristiques mais sachez que votre liberté est plus grande que sur une plateforme : choix des frais de minage, choix du taux de change…

Quid de la sécurité ? Le risque de vol de vos bitcoins est bien plus faible que si ces derniers sont stockés sur une plateforme. Néanmoins, il existe. D’une part, un téléphone portable est un appareil vulnérable, qui peut être sujet aux attaques de logiciels malveillants car, pour accéder à Mycelium, vous devez être connecté à internet. Enfin, le portefeuille est lui-même protégé par un mot de passe mais, si votre téléphone est piraté, le mot de passe ne risque pas de tenir longtemps.

Pour résumé, Mycelium est une solution vraiment très pratique et bien plus sécurisée qu’une plateforme. Une attaque contre votre portefeuille suppose au préalable le piratage de votre téléphone portable. Protégez donc au mieux votre téléphone afin de protéger votre portefeuille.

Electrum

Electrum diffère sur 2 points par rapport à Mycelium : il est plus technique, il peut être disponible hors ligne et sur un ordinateur. Je vais vous épargner un long article sur les caractéristiques techniques car, ici, c’est la sécurité qui nous intéresse.

Or, Electrum a souffert d’une importante faille de sécurité qui n’a été résorbée que très tardivement. La sécurité est donc primordiale… et le cold storage est peut-être la solution.

Cold storage ? Il s’agit de disposer de son portefeuille hors ligne. L’avantage du stockage hors ligne est que vos crypto-monnaies sont aussi sécurisées que votre coffre-fort à la maison. Néanmoins, votre enthousiasme pourrait être refroidi par la difficulté à créer un portefeuille hors ligne… et à la nécessité, pour que la sécurité soit optimale, de posséder un ordinateur qui ne sert qu’à ça ! Peut-être un vieux qui dort dans votre grenier…

Conclusion
  • Avantages : facilité d’utilisation, possibilités accrue incluant le paiement pour l’appli mobile, sécurité fortement renforcée,
  • Inconvénients : besoin de connaissances techniques pour installer le porte-feuille hors ligne, le risque de piratage n’est pas exclu pour les portefeuilles connectés à internet.

Méthode 3 : la conservation sur un support électronique ou e-wallet

Voici le Neck Plus Ultra de la conservation et de la sécurisation de vos crypto-monnaies ! Le support électronique (e-wallet) est un objet, ressemblant fortement à une clé USB, qui est utilisé pour stocker vos crypto. Ou plutôt, vos différents portefeuilles.

Pour ce faire, l’e-wallet est sécurisé, d’une part, par un mot de passe créé par vous même et que vous devez entrer à chaque fois sur le support que vous consultez votre portefeuille. D’autre part, vous êtes bien sûr en possession de votre clé privée, une suite non pas de 12 mais de 24 mots. Au passage, je ne l’ai pas précisé tout à l’heure mais il est indispensable d’écrire sur un papier cette suite de mots et surtout de ne pas la conserver sur un ordinateur ou un téléphone ! Le seul moyen de vous dérober cette suite de mots serait alors de cambrioler votre domicile…

L’avantage est que vos crypto-monnaies sont stockées sur un support physique est que le seul moyen de les perdre est de se faire voler son e-wallet… ou presque. Il peut exister un risque lorsque vous utilisez le support. car une connexion à internet est nécessaire. Néanmoins, l’accès au porte-feuille n’est possible que par l’entrée du mot de passe sur le support physique et toute transaction doit être validée par le support. Le risque semble donc extrêmement résiduel : vol du support, connaissance des mots de passe du propriétaire.

C’est la méthode que je conseille pour conserver ces crypto-monnaies. Cocorico, la marque la plus connue, Ledger, est en plus française ! Voici le Nano S que vous pouvez vous procurer en cliquant sur ce lien.

Conclusion
  • Avantages : sécurité et maîtrise absolues
  • Inconvénients : nécessité d’avoir une maîtrise technique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *