3 livres pour changer, évoluer et se cultiver !

livres
Réseaux sociaux
RSS
Inscrivez-vous à la newsletter du blog !
Facebook
Facebook
LinkedIn

Je suis certain que vous vous demandez souvent si une petite souris vous écoute et s’il s’agit d’une simple coïncidence. En effet, alors que je viens de publier un article sur les meilleurs livres recouvrant la thématique de mon blog, j’ai reçu un email sympathique d’Olivier Roland afin de participer à un événement interblogueurs ! Or, la thématique est relative aux livres qui ont changé notre vie ! L’article que vous lisez actuellement est donc loin de la thématique blockchain mais cela vous permettra de me connaître un peu mieux. Pour ceux qui ne connaissent pas Olivier Roland, c’est un blogueur français reconnu qui, pour résumer rapidement, a réussi à vivre de son blog et qui conseille bon nombre de personnes à faire évoluer leur vie dans le positif. Voici l’un de ses articles évoquant des romans historiques.

Aimant l’écriture et parler des livres influents, je me devais de participer à cet événement. Pour ce faire, je vais évoquer avec vous des lectures récentes ayant, non pas changé ma vie de A à Z mais, du moins, m’ayant permis de comprendre ce que j’étais vraiment et d’en apprendre beaucoup sur l’une de mes passions. Pourquoi uniquement des lectures récentes ? Je n’ai pas honte de dire que je ne lisais pas avant d’avoir 30 ans. J’ai vite compris que c’était une erreur et je me suis bien rattrapé depuis ! Voici donc les 3 livres m’ayant le plus influencé ou que j’ai le plus apprécié depuis 2016 (des liens sont présents dans les titres).

Olivier Roland, “Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études”, Leduc, 2016, 520 pages

Je sais, je sais, vous allez me dire : “mais il parle de l’organisateur de l’événement, trop facile !”. Cela pourrait être aussi simple mais sachez que le livre d’Olivier Roland est celui qui m’a notamment permis de créer ce blog.

J’ai toujours été un peu à contre-courant, à me poser sans cesse des questions sur la raison d’être de ce que je faisais quotidiennement. Le livre d’Olivier Roland est tombé à pic. Il ne m’a pas ouvert les yeux, il m’a conforté dans ma vision de la société, de mon avenir et de ce que je voulais réellement. Pourquoi faut-il passer au minimum 30 % de notre vie, lorsque l’on est actif, dans un bureau pour exercer un emploi qui, généralement, ne nous passionne pas afin de financer notre existence ?

Certes, la lecture du livre d’Olivier Roland n’a pas fait évoluer mon existence sur ce point et ce n’est pas prévu à court terme. Mais il m’a confirmé dans le fait que je n’étais pas un carriériste ou un matérialiste rêvant de posséder une multitude de biens dont l’utilité n’était pas garantie. Olivier Roland remet en cause, pour de bonnes raisons, le système éducatif français, nous donne des méthodes pour apprendre tout au long de notre vie, pour avoir l’esprit plus tranquille, pour travailler sur nous-mêmes, à avoir un avenir meilleur… Cet ouvrage m’a notamment permis de mettre en place la diète médiatique alors que j’étais un mordu d’actualité avant. Résultat, je suis plus tranquille, je perds moins de temps devant la télévision ou mon téléphone et… vous savez quoi ? Je suis toujours autant informé car tout le monde vous parle des événements importants se déroulant sur la planète !

Enfin, le livre s’adresse aux entrepreneurs en herbe avec de multiples conseils pour vous lancer. C’est plus facile à lire qu’à appliquer mais les conseils sont réellement utiles. N’hésitez donc pas et dévorer ce livre !

Yuval Noah Harari, “Sapiens : une brève histoire de l’humanité”, Albin Michel, 2015, 512 pages

Lorsque j’ai appris l’existence de cet ouvrage, je me suis empressé de le lire. Assez long mais passionnant, Sapiens vous transporte dans l’histoire de notre espèce, l’Homo sapiens, aujourd’hui la seule espèce encore existante de l’animal humain. Pour un passionné d’histoire comme moi, la thématique du livre ne pouvait que m’intéresser.

Divisé en 4 parties, l’ouvrage retranscrit dans des termes clairs et précis les différentes révolutions ayant accompagné la domination de l’Homo sapiens sur la planète Terre, pour le meilleur comme pour le pire : révolution cognitive, révolution agricole, unification de l’humanité, révolution scientifique. Extrêmement réaliste, parsemés d’exemples précis, Sapiens nous plonge dans notre monde de croyances et de mythes jalonnant notre société dans son ensemble. L’exemple de la religion et de l’argent, des inventions de l’esprit humain (selon l’auteur du moins mais je partage son avis), en sont la preuve vivante.

Harari aborde les faits historiques en les interprétant à sa façon. Mais il est difficile de remettre en cause sa pensée tant elle semble vraie. L’auteur n’oublie rien, l’histoire n’est qu’une thématique de l’ouvrage dont le dessein est parsemé d’anthropologie, de sociologie, d’économie, de technologie, de théologie ou encore de droit.

Sapiens est un ouvrage fantastique, simple à lire, qui remet en cause bon nombre de nos pensées habituelles, qui nous questionne sur notre existence, notre avenir et nos actes en tant qu’Homo sapiens.

Jean-François Solnon, “L’empire ottoman et l’Europe”, Tempus, 2017, 864 pages

Je confesse avoir très longtemps hésité avant de choisir le 3ème livre de cet article. J’aurais pu citer Homo Deus d’Harari mais d’aucuns auraient supposé une attirance suspecte pour l’auteur israélien 🙂 J’ai aussi pensé au livre de Philippe Rodriguez sur la blockchain mais nous sommes trop dans la thématique du blog. J’ai même préparé un paragraphe sur Comment se faire des amis de Dale Carnegie mais je n’aurais pas été le seul à le choisir. J’ai donc pris un risque et me suis tourné vers l’une de mes passions : l’histoire de l’Orient byzantin-ottoman.

Inutile de le cacher, l’ouvrage de Solnon est très long et peut en rebuter certains. Il faut clairement aimer l’Histoire pour apprécier. Une fois ce cap franchi, vous n’allez pas regretter votre choix. Ce livre est un véritable chef d’oeuvre historique, mettant en perspective les relations entre l’Empire ottoman et l’Europe au sens large, de la France à l’Empire russe.

Il n’est pas indispensable d’avoir une parfaite connaissance de l’histoire ottomane avant de se plonger dans la lecture. En effet, ce livre se lit comme un roman, avec comme entrée en matière dramatique le massacre des habitants de la ville italienne d’Otrante par les troupes ottomanes. Solnon n’oublie rien des événements se déroulant entre le XIVème et le XXème siècle, des relations ambivalentes entretenues entre l’Empire ottoman et les Etats d’Europe, des échanges conséquents entre ces deux mondes opposés, de l’excellente diplomatie franco-ottomane, des curiosités orientales devenues courantes en Europe (café, thé), de l’anecdote entourant l’invention du croissant, etc.

Ce livre m’a tellement appris sur les relations entre l’Empire ottoman et l’Europe ! Mis à part  dans le but d’obtenir un autre regard, car l’auteur est clairement un défenseur des Ottomans, je n’ai aucune raison de lire un autre livre sur la même thématique. Oui, il faut un peu apprécier l’Histoire pour dévorer ce véritable roman mais, croyez-moi, vous ne regretterez pas votre achat !

Conclusion

Choisir 3 livres n’est pas été aussi simple que je le pensais, notamment pour le dernier. Il a fallu puiser dans mes lectures, éliminer et tenter de ne pas avoir de thèmes identiques. Mais l’objectif étant de parler de 3 lectures influentes, je suis très fier de mon choix car oui, ces livres m’ont fait grandir, chacun à leur manière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *