4 raisons pour lesquelles les crypto-monnaies sont trop volatiles

bitcoin-fire
Réseaux sociaux
RSS
Inscrivez-vous à la newsletter du blog !
Facebook
Facebook
LinkedIn

Certains vont sans doute se dire que ce sujet a été maintes et maintes fois abordé. En effet, cet article ne va pas contredire mon précédent sur une thématique proche. Néanmoins, je me suis dit que consacrer exclusivement un billet à la volatilité n’était pas de trop. Cette volatilité est difficile à analyser, à comprendre et à expliquer pour le commun des mortels. Elle est d’autant plus complexe que certains estiment que les crypto-monnaies ne sont pas volatiles ! Tentons donc de voir quelles sont les 4 raisons pouvant expliquer la grande volatilité des crypto-monnaies.

Raison 1 : la volatilité est une notion abstraite prêtant à confusion

Par ce titre un peu barbare, c’est la notion même de volatilité des crypto-monnaies qui est remise en cause. Pour certaines personnes, les plus anarchistes du monde crypto, la volatilité n’existe pas. Leur explication est simple et pas forcément à rejeter. Lorsque Satosho Nakamoto a créé le protocole Bitcoin, il ne l’a pas indexé sur une devise traditionnelle (monnaie fiat). La valeur du BTC est donc celle du nombre de BTC que l’on possède. Ainsi, si vous possédez 3 BTC, ils équivalent uniquement 3 BTC, sans besoin de faire la conversion avec une devise traditionnelle.

Toutefois, cette théorie est mise à mal dès que le BTC entre dans un marché d’échanges avec les devises traditionnelles. En effet, pour obtenir des bitcoins, il a fallu créer un système où, d’abord le dollar puis d’autres devises traditionnelles comme l’euro, ont pu être convertis. Or, cette conversion a automatiquement engendré une fluctuation de la valeur du BTC puis des autres crypto-monnaies par rapport à ces devises. Les transactions étant nombreuses et très souvent spéculatives, la valeur des crypto-monnaies par rapport aux devises traditionnelles est donc très volatile. On retiendra néanmoins que seule la valeur intrinsèque des crypto-monnaies est stable. Mais c’est sa valeur extrinsèque qui, elle, joue aux montagnes russes.

Raison 2 : la volatilité est liée à la spéculation

Évoquée dans le paragraphe précédent, la spéculation est intrinsèquement liée aux crypto-monnaies. En effet, personne ne peut contester que les transactions effectuées sur Kraken ou une autre plateforme soient majoritairement spéculatives. L’objectif est d’obtenir un gain rapide. Il est donc normal que la valeur des crypto-monnaies par rapport aux devises traditionnelles fluctue extrêmement rapidement et parfois de manière très importante. C’est l’une des raisons pour lesquelles le marché des crypto-monnaies est compliqué à suivre et à analyser. Et que ceux qui vous promettent un gain rapide sont des menteurs

On n’oubliera pas non plus que cette spéculation est liée à la répartition fortement inégale des crypto-monnaies en circulation. En parlant plus précisément du BTC, il a été constaté que 62 % des bitcoins étaient possédés par 0,1 % des wallets ! Le chiffre a de quoi donner le tournis. C’est l’une des raisons pour lesquelles le marché est si volatile. En effet, quand 99,9 % des investisseurs se partagent 38 % des bitcoins en circulation, la spéculation est de mise pour essayer de tirer profit des transactions effectuées. Tant que cette disparité gigantesque existera, la volatilité n’est pas prête à disparaître.

Raison 3 : la volatilité est liée est incertitudes réglementaires

Cela a été dit et répété : tant que l’Etat ne réglementera pas correctement le marché des crypto-actifs, ce sera le Far West de la finance. La France est loin d’être le seul pays concerné et aucun pays n’a vraiment régulé les cryptos. Au mieux, certaines ont cours légal comme au Japon. Au pire, elles sont mis au ban ou presque comme en Chine. Mais il ne s’agit pas d’une régulation, plutôt d’une prise d’acte.

Contrairement à ce que pensent certains, la régulation est une étape fondamentale dans la stabilisation du marché des crypto-actifs. En effet, elle permettra de rassurer les investisseurs encore récalcitrant et de clarifier une fiscalité incompréhensible en France. Tout en gardant leurs spécificités, les crypto-actifs seront donc considérés des actifs financiers comme les autres.

Raison 4 : la volatilité est liée à l’emballement des médias

Pour terminer, il ne faut pas occulter que l’attrait des médias jouent beaucoup sur la volatilité du marché des crypto-monnaies. En effet, toute nouvelle, qu’elle soit bonne ou (en général) mauvaise, excite les médias qui se font une joie d’exagérer totalement l’information.

Ainsi, une petite faille de sécurité ou, plus grave, le piratage d’une plateforme sont le plus souvent transformés en “le bitcoin a été piraté”. Les investisseurs peu au fait de la technologie blockchain prennent donc peur et vendent tout leur investissement. Lorsque l’information sera mieux régulée et moins dans le sensationnel, il y a fort à parier que le marché sera plus stable. Il s’est d’ailleurs un peu plus stabilisé depuis l’été 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *