Litecoin : origines, naissance, caractéristiques

litecoin-coin
Réseaux sociaux
RSS
Inscrivez-vous à la newsletter du blog !
Facebook
Facebook
LinkedIn

Consacrer un article qui évoque à la fois les origines et la naissance du Litecoin (LTC) est un sacré défi ! En effet, l’histoire de cette crypto-monnaie est tellement liée à celle du Bitcoin qu’il est difficile de retracer sa propre histoire de manière indépendante.

Le Litecoin possède quasiment toutes les caractéristiques du protocole Bitcoin. Il en diffère sur certains points particuliers que nous aborderons dans la partie consacrée aux caractéristiques du Litecoin.

Quant aux origines et à la naissance de la cryptomonnaie, il n’est pas possible de les séparer. Je vais donc passer vite sur la première partie…

Origines du Litecoin

Les origines du Litecoin sont indissociables de celles du Bitcoin. En parler plus équivaudrait à me répéter, d’une part, dans cet article et, d’autre part, entre cet article et celui consacré au Bitcoin.

Je vous renvois donc à l’article consacré au protocole Bitcoin.

Naissance du Litecoin

Plus intéressante est la naissance du protocole Litecoin. En effet, il a bien fallu un événement pour qu’il se détache de son protocole d’origine.

Le litecoin est la première des altcoins ayant rencontré un succès certain. Les altcoins sont des cryptomonnaies dérivées du bitcoin. L’ether est lui-même considéré comme un altcoin, bien que cette assertion ne me semble pas exacte en raison de la particularité de la blockchain Ethereum.

C’est en octobre 2011 que le développeur Charlie Lee s’est lancé dans la création d’une crypto-monnaie. Passé par Google, Lee a d’abord créé Fairbrix qui fut rapidement un échec. A peine 11 jours plus tard, Lee a eu l’idée de se servir du code source du protocole Bitcoin pour effacer son échec. Il en a modifié les paramètres qu’il estimait nécessaires pour créer un Bitcoin amélioré : le Litecoin.

Il ne s’agit donc pas à proprement parler d’un hard fork (schisme) mais d’une cryptomonnaie créée en parallèle, avec des bases techniques identiques à celles du Bitcoin.

Comme presque toutes les grandes crypto-monnaies, Litecoin a lui-même subi un schisme en 2018 ayant donné naissance à Litecoin Cash (LCC).

Vous trouverez le site officiel du Litecoin en cliquant sur ce lien.

Caractéristiques du Litecoin

Pour un “crypto-développeur”, le protocole Litecoin présente un grand intérêt. En effet, pour résumer grossièrement, il fait à peu près tout mieux que le protocole Bitcoin. “Smarter, cheaper, faster”, voilà sa devise ! Pourtant, le Litecoin reste méconnu et discret. Probablement une volonté de Charlie Lee et de sa communauté, qui ne fait pas de vague. Voici donc ce qui fait la force du Litecoin.

Première amélioration, alors que, pour le Bitcoin, un bloc est généré toutes les 10 minutes, c’est toutes les 2 minutes 30 pour le Litecoin. Les transactions sont donc bien plus rapides et impliquent de très faibles frais de transaction.

Si le Litecoin est miné de la même façon que le Bitcoin et utilise le consensus proof-of-work, la rémunération est plus intéressante pour le Litecoin. Les mineurs sont également autorisés à miner du Bitcoin en plus du Litecoin !

De même, Charlie Lee a également souhaité limiter le nombre de litecoins en circulation. 84 millions contre 21 millions pour les bitcoins. Une belle marge si la demande venait à littéralement exploser.

Enfin, encore plus intéressant, le protocole Litecoin est un peu le laboratoire des crypto-monnaies. En effet, il faut le premier à tester la mise à jour Segregated Witness (Segwit) et surtout Lightning Network. Pour rappel, Lightning Network est censé faire passer le Bitcoin du statut de vieux papy à celui de jeune sportif fringant !

Pour le reste, je n’ai pas besoin de vous faire un dessin : c’est exactement comme le protocole Bitcoin !

Conclusion

Le Litecoin est un protocole plus qu’intéressant, il est un modèle pour les autres, gagant à être connu et reconnu ! Mais peut-être que les crypto-monnaies ont aussi besoin de leur malheureux rat de laboratoire… et ce pourrait être le Litecoin.

Plus sérieusement, Charlie Lee a lui-même confirmé que son Litecoin n’avait pas vocation à remplacer le Bitcoin mais à coexister avec lui. Il distingue l’or numérique qu’est le Bitcoin, fait pour acheter une maison ou un véhicule, et le Litecoin, l’argent numérique, utile pour faire ses courses en supermarchés.

Ce point de vue est extrêmement intéressante et je la partage totalement. Comme Vitalik Buterin l’a également très bien pensé avec Ethereum, chaque crypto-monnaie pourrait servir un but précis et non pas se tirer la bourre avec sa voisine, ce que certains n’ont semble-t-il pas compris…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *